Manifestation des accueillantes d’enfants

Ce lundi 3 février, les accueillantes d’enfant ont manifesté à Bruxelles. A Bruxelles et en Wallonie, elles sont 2.500 à travailler 10 heures par jour, sans statut, donc sans aucun droit comme les congés payés ou le droit au chômage, et pour gagner une misère qui n’est même pas un salaire mais un « défraiement » de 18 euros par jour par enfant. La demande est énorme vu la pénurie de places dans les crèches, et le gouvernement se désinvestit complètement de l’accueil des plus petits qui est pourtant un service public de base. S’il faudra sans doute plus qu’une manifestation pour obliger le gouvernement à reconnaître les droits fondamentaux de ces travailleuses, ainsi qu’à investir massivement dans les crèches, elles méritent tout notre soutien dans leur lutte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.