Assassinat politique en Russie

L’assassinat politique d’un rival de Poutine, issu lui aussi du sérail, puisque ancien ministre d’Elstine, est loin d’être le premier. C’est un règlement de compte dont il est difficile de voir qui en est le commanditaire tant le climat nationaliste qui règne en Russie est exacerbé, et tant l’arbitraire, les coups tordus sont monnaie courante.
Mais lorsque les autorités occidentales dénoncent ce climat délétère, elles oublient que leurs gouvernements, au travers de leurs services secrets, utilisent des méthodes tout aussi douteuses. La Belgique qui n’a jamais voulu reconnaître son implication dans l’assassinat de Lumumba n’est pas en reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.