Le régionalisme n’a pas fini de faire des dégâts

Comme si cela ne suffisait pas d’avoir des nationalistes flamands, Thierry Bodson, le secrétaire général de la FGTB wallonne en a rajouté une couche en faveur de la régionalisation : il veut la fin de la communauté française et le transfert de toutes ses compétences à la Région wallonne. Il fait explicitement référence au congrès de la FGTB de 1956 qui avait à l’époque voté en ce sens. Cette politique régionaliste avait à l’époque saboté la grande grève de l’hiver 1960 en divisant les travailleurs entre wallons et flamands.
Heureusement, pas mal de dirigeants de la FGTB se sont prononcés contre. C’est en effet un comble de proposer ce genre de chimère, alors que la N-VA travaille de son côté à diviser les travailleurs, et que le monde du travail a plus que jamais besoin d’unité pour se défendre face aux attaques du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.