Les jobs au rabais de l’Horeca

Le MR soigne son électorat de petits patrons. En compensation de la mise en place de la « caisse intelligente » dans le secteur de l’Horeca, qui doit freiner le travail au noir, le gouvernement va exonérer de cotisations patronales, en tout ou en partie, les temps partiels et les heures supplémentaires. Bref, encore des sous en moins dans les caisses de la sécu ! Les patrons de l’Horeca aiment dire que le travail au noir est inévitable et que sans lui, ils pourraient fermer boutique. L’idée est tellement ancrée dans ce milieu paternaliste que, souvent, même les employés en sont convaincus.  Or, pourquoi diable – sinon pour garantir les profits de ces petits patrons – faudrait-il que les travailleurs renoncent à leur pension et à leurs congés payés ? Non, il n’y aura pas des milliers de faillites si le travail au noir diminue, juste des profits en moins. D’ailleurs, selon une étude, le nombre de faillites a baissé de 3,5% depuis le début du mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.