Le gouvernement Michel rackette les pauvres

Le gouvernement passe à la vitesse supérieure dans la persécution des couches les plus précarisées de la population. Il a donné le feu vert à une loi qui lui permettra d’avoir accès à la consommation des personnes qui perçoivent des allocations sociales. Et gare à ceux qui consomment trop pour être honnêtes : ils seront dénoncés aux inspecteurs sociaux. Les riches qui se paient des villas et des voitures de luxe mais planquent leur argent dans des paradis fiscaux pour ne payer ni impôts ni charges sociales seraient pourtant une cible bien plus rentable pour remplir les caisses de la sécurité sociale. Le message du gouvernement est clair : ce n’est pas à eux qu’il va s’attaquer mais aux plus faibles qui essaient de s’en sortir comme ils peuvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.