Gallant et l’insécurité à Zaventem

Décidément, les libéraux sont vraiment prêts à tout pour réduire le budget de l’État. Bien sûr, ils n’hésitent pas à s’en prendre aux conditions d’existence des classes populaires. Mais ils peuvent y compris mettre en danger toute la population en n’assurant pas la sécurité des infrastructures publiques. Après les centrales nucléaires, voici la sécurité de l’aéroport qui est passée à la trappe. Gallant peut bien démissionner, ce qui n’est même pas garanti, cela reste bien une constante de la politique des libéraux. C’est à cette politique qu’il faudra s’en prendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.