Qui l’eut cru !

Oh, quelle surprise ! Depuis 2007, date de la privatisation du secteur de l’énergie, la facture de gaz -électricité a augmenté de 70%. Et votre salaire, de combien a-t-il augmenté en dix ans ? Votre pouvoir d’achat, il a grandi ? Non, bien sûr !
Et donc, encore une fois, on constate ce que tout le monde sait, une privatisation fait augmenter les prix. Le blabla sur le marché et sa concurrence bienfaisante, eh bien c’est faux, tout simplement. Pas besoin de faire des calculs savants pour le savoir. Les actionnaires privés n’ont aucune raison, contrairement à l’État, de maintenir les prix des services publics à un niveau raisonnable, accessible à la population. L’objectif des actionnaires, c’est de faire du profit.
Et pour ça, il n’y a pas des milliers de façons de s’y prendre : soit la productivité augmente, soit ce sont les prix qui augmentent. En fait, c’est souvent une combinaison des deux.
Dans un premier temps, la concurrence obligera les entreprises à maintenir les augmentations de prix à un niveau acceptable.
Mais les jeux d’achats et de ventes entre les entreprises finissent par tendre vers une situation de monopole et donc d’entente sur les prix. (Oui oui, on sait, l’Europe dit que c’est interdit…). Et là, badaboum, ils peuvent plumer le consommateur qui n’aura pas d’autre choix ! Les privatisations sont vraiment une aubaine pour le patronat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.