L’aéroport de Bruxelles est à l’arrêt

La grève générale du 13 février a été bien suivie à Brussels Airport, tant par les aiguilleurs du ciel que parmi les bagagistes et d’autres travailleurs, mettant le trafic aérien complètement à l’arrêt. Pourtant, tout avait été fait pour mettre la pression sur les travailleurs de l’aéroport, son président se fendant d’une déclaration sur ce qu’allait, d’après lui, coûter la grève. Les travailleurs ne se sont pas laissés impressionner et ils ont eu bien raison. Ce que montre une fois de plus cette grève, c’est que rien ne fonctionne sans les travailleurs et que les profits qui arrivent dans la poche des actionnaires se font uniquement sur notre dos, grâce à notre travail. Unis, nous sommes bien plus forts que toute leur morgue et tous leurs discours. Arrêtons de les laisser s’engraisser en nous usant à la tâche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.