Le problème c’est les riches, pas les vieux

L’INAMI a lancé une étude sur la possibilité de réduire les soins de santé des personnes âgées en vue, on s’en doute, de couper dans le budget de la santé. Une telle mesure toucherait en premier lieu les pauvres, puisque les plus aisés auront toujours les moyens de se soigner.
Alors même que la société n’a jamais été aussi riche et que les techniques n’ont jamais autant progressé, les politiciens prétendent qu’il serait devenu impossible de soigner les plus âgés. C’est faux ! Le problème, ce n’est pas les vieux, c’est les riches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.