Drogués aux profits

Le 24 octobre dernier, de nombreux services hospitaliers et de soins à domicile étaient en grève parce que les patrons du secteur refusent de mettre en œuvre un accord social signé… le 25 octobre 2017 !
Les conditions de travail dans le secteur médical ne cessent de se dégrader : aux salaires de misère s’ajoutent les horaires interminables et le matériel défectueux. Cette situation engendre de risques toujours plus importants pour la santé des patients. Mais pour les patrons, seuls importent les profits ; les bouts de papier que sont les accords ils s’en moquent. Au ronron des négociations, les travailleurs ont opposé la grève et ils ont eu mille fois raison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.