Le Grand Prix de l’électoralisme xénophobe.

Ces dernières semaines, Maggie de Block et Jan Jam-bon ont multiplié leurs attaques à l’encontre des mi-grants. La première a déclaré vouloir accélérer le retour forcé des demandeurs d’asile déboutés. Le second a, quant à lui, été raconter que des demandeurs d’asile au-raient reçu assez d’argent pour acheter une maison ! L’un et l’autre cherchent à faire porter contre les mi-grants la colère et la frustration légitimes des travail-leurs confrontés, jour après jour, au chômage, à la pré-carité et aux fins de mois difficiles.
Ces politicards sont de faux amis des travailleurs et de vrais et fidèles serviteurs du patronat. Les migrants sont des travailleurs comme nous, exploités par les mêmes patrons, et lorsqu’ils s’attaquent à eux, ils s’attaquent à nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.