Les avions au sol ? Aux patrons de payer !

Les licenciements continuent dans les compagnies aériennes. Fin août, après American Airlines, c’est la compagnie australienne Qantas qui a annoncé 2500 suppressions de postes, en plus des 6000 déjà évoqués dans le passé. Il y a moins de voyageurs à cause du Covid ? Certes, mais il n’y a pas de raison que ce soient les salariés qui paient : les actionnaires des compagnies devraient prendre sur leurs profits passés, sur l’argent que ces mêmes salariés leur ont fait gagner pendant des années. Ces soi-disant « entrepreneurs » veulent les profits mais pas les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.