Le bouchon saute !

Un mouvement de grève a éclaté sur le site d’AB-Inbev à Jupille quand les ouvriers ont appris que dix salariés avaient contracté le virus sur le site et que la direction ne leur en avait pas soufflé mot pour ne pas perturber la production. C’était la goutte de trop, celle qui démontre que pour les patrons, les travailleurs ne sont que de la chair à profit, juste bons à fabriquer leurs fortunes quitte à en crever. Grâce à leur mouvement, ils ont contraint la direction à faire contrôler le respect des mesures sanitaires… Enfin ! Ils devront rester vigilants et ne rien attendre de l’État à la botte des capitalistes : l’absence d’inspection le démontre suffisamment. Ils sont les seuls à pouvoir faire respecter les mesures sanitaires au patron. Bravo à eux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *