Fedex… exploite puis licencie

Après s’être épuisés à transporter et charger des colis devenus plus lourds et plus nombreux en raison de l’augmentation de la charge de travail causée par le confinement, les travailleurs de Fedex ont reçu comme remerciement de la part des actionnaires l’annonce du licenciement de 671 d’entre eux. Cette entreprise, qui se porte à merveille, a fait 1,28 milliards de dollars de bénéfices l’an dernier, soit 50 % d’augmentation en un an ! Les carnets de commande sont remplis, mais ça n’empêche pas les vautours de la direction de s’apprêter à licencier des travailleurs en pleine crise sanitaire, au seul motif qu’elle souhaite rationaliser les services et donc augmenter ses profits ! Il est tout bonnement scandaleux que ces richards se remplissent les poches en nous faisant la peau. Les travailleurs de FedEx ont commencé le combat, courage à eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.