Vivre dans des taudis, ça suffit !

A Bruxelles, des milliers de familles continuent à habiter des taudis loués à des tarifs délirants de 550-600€ par mois. En dix ans, les loyers ont augmenté de 20%, contrairement aux salaires et allocations qui, eux, n’ont pas suivi. La liste d’attente pour un logement social est tellement longue, surtout pour les familles nombreuses, qu’elles n’ont d’autre alternative que ces marchands de sommeil. Il est grand temps d’y mettre le holà : réquisition de tous les logements insalubres et confiscation des loyers prélevés pour financer la rénovation ou la reconstruction !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.