Les malades ne sont pas des profiteurs

Pour atteindre un taux d’emploi de 80 %, le gouvernement se donne pour objectif de remettre les malades au travail. Personne n’est dupe d’un plan qui vise à faire passer les invalides pour des carotteurs. C’est aux patrons, qui les ont exploités au prix de leur santé, de leur trouver un nouveau poste de travail ou de les indemniser avec les juteux profits qu’ils se font tous les jours sur notre dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.