Pas d’embellie pour les travailleurs

Le gouvernement Michel ne se vante pas seulement de rendre les chômeurs plus misérables, il appauvrit aussi l’ensemble des travailleurs. Voilà quatre trimestres que le coût de la main d’œuvre baisse en Belgique, alors qu’il augmente partout ailleurs. Les patrons se frottent les mains, les travailleurs se serrent la ceinture, mais cela ne crée toujours pas d’emploi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.