Au plus offrant

Des hôpitaux ont récemment révélé qu’ils vendaient à une firme privée les données de leurs patients. La firme achète les données médicales, les compile, en tire des statistiques qu’elle revend ensuite aux hôpitaux, pour leur indiquer comment fonctionner à moindre coût, ou aux firmes pharmaceutiques pour les aider à mieux ci-bler leur publicité. Dans notre société où tout s’achète et se vend, il n’y a pas de petit profit. Et tant pis pour notre vie privée. C’est également là que l’on apprend que ces données ne sont collectées et traitées par aucun organisme public pour aider à la recherche médicale. Normal, ça ne rapporte rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.