Misère avec le MR, tout comme avec le PS

L’ancien premier ministre Di Rupo a fait parler de lui en caricaturant le slogan du premier ministre Michel ” jobs, jobs, jobs ” en ” misère, misère, misère. ” Ef-fectivement, le gouvernement actuel ne fait rien pour préserver l’emploi et fabrique au contraire de plus en plus de boulots précaires, mal payés, et des chômeurs à la pelle. Mais qu’a fait avant lui le gouvernement Di Rupo ? Exactement la même chose : d’énormes ca-deaux aux patrons sans rien leur imposer en échange, un démantèlement des droits sociaux comme la pension ou les allocations de chômage, le blocage des salaires. Alors, le PS a beau jeu aujourd’hui de faire mine de s’offusquer. Il faut imposer l’interdiction des licencie-ments dans les entreprises qui font des bénéfices mais pour cela les travailleurs ne devront compter que sur leurs propres forces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.