Baromètre de satisfaction à la STIB

Pour faire face à la croissance démographique, la Région de Bruxelles-Capitale a dû investir dans le développement des transports publics. Mais il s’agit avant tout d’amener plus de travailleurs au boulot et d’étudiants dans les écoles, pas d’offrir à chacun plus de possibilités de se déplacer à sa guise ! Pour preuve, l’offre de transport en soirée reçoit la pire note dans le dernier sondage : 5,9 sur 10.
On demande l’avis des usagers ; en revanche, on ne demande jamais celui des travailleurs de la STIB qui sont pourtant au nombre de 8000. Notre avis, on le donne en faisant grève ! Comme le 19 février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.