Arnaques à tous les étages

A la Stib, les gradés sont régulièrement remplacés par des « faisant fonction » dans tous les ateliers.
Ceux-ci sont prélevés parmi les surveillants, qui sont remplacés à leur tour par des brigadiers. Et puis, évidemment, il manque de brigadiers et on prélève des ouvriers. Et au bout du compte, il y a moins de bras pour la même charge de travail.
De plus, tous ces « faisant fonction » sont rarement nommés à ces postes soi-disant parce qu’ils n’ont pas les compétences requises, alors que, dans les faits, ils font tout le boulot.
C’est comme ça que la direction économise sur le dos de tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.