Vous prendrez bien encore un peu de retard ?

Selon les données compilées par plusieurs associations de consommateurs, la ponctualité des trains continue à se dégrader en 2018. Sur certaines grandes lignes, aux heures de pointes, à peine 6 trains sur 10 arrivent à temps. Un calvaire quotidien pour les navetteurs. Il ne faut pas chercher loin pour trouver la cause de ce service délabré : les économies faites par la SNCB et Infrabel depuis des années.
Les pannes de matériel sont nombreuses et les techniciens manquent souvent pour effectuer les réparations. De plus, la suppression de certains aiguillages réduit les possibilités de déviation et les retards s’accumulent. Ceux qui décident de ces économies ne doivent pas souvent poireauter sur le quai d’une gare, ils ont des voitures avec chauffeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.