Le machisme de la profession médicale

En France la semaine dernière, le président du Syngof, Bertrand de Rochambeau, a adressé un mail aux 1.600 adhérents de ce syndicat de gynécologue leur demandant de se tenir prêts à faire une « grève de l’IVG ». Pour quel motif ? Faire pression sur la ministre de la santé concernant l’assurance des médecins condamnés à des dommages pour erreur médicale. Une affaire de gros sous donc, qui n’a aucun rapport avec la pratique de l’IVG. Ces déclarations et ces menaces sont scandaleuses et inadmissibles. Et elles n’arrivent pas par hasard. Ce médecin s’est déjà distingué par le passé par ses propos hostiles à la pratique de l’IVG. Nous n’avons pas à accepter que des hommes profitent de leur situation professionnelle pour imposer leurs choix sur notre corps. Messieurs les gynécologues, si vous ne voulez pas soigner des femmes, changez de métier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.