Les profits sur la mort

Une nouvelle enquête menée par des journalistes révèle que des armes belges sont utilisées par l’Arabie Saoudite dans la guerre au Yémen. Certains membres du gouvernement plaident aujourd’hui en faveur de la suspension des livraisons à l’Arabie Saoudite alors qu’ils lui ont envoyé des armes pendant des décennies. Pour justifier le passé, ils expliquent que la licence d’exportation avait été octroyée pour fournir des armes à vocation défensive et qu’aujourd’hui, cela a changé. Quelle hypocrisie ! Dans les mains de cette dictature, connue notamment pour son soutien aux djihadistes du monde entier, ces armes ne peuvent servir qu’à réprimer, assassiner et massacrer.
Les industriels de l’armement et les dirigeants belges sont complices de la mort de milliers de civils au Moyen-Orient, mais peu leur importe, du moment que les profits soient au rendez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.