Fermetures chez ING

ING a annoncé la suppression de 22 agences en 2020. Depuis 2016, la direction a licencié le tiers de ses effectifs, soit 3500 emplois ! Elle prétend que la fermeture d’agences et leur fusion à des points de vente ne ferait pas perdre d’emplois. Mais vu le passif des dernières années, on a évidemment du mal à le croire !
Toute l’argumentation du patron pour licencier repose sur le fait que la modernisation permet de diminuer le nombre de travailleurs. La technologie devrait permettre de réduire le travail de chacun, pas de les priver de leur gagne-pain. Cette politique de réduction des effectifs paie puisqu’ING, rien qu’au troisième trimestre de cette année, engrange une augmentation de son bénéfice net de 73%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.