Racistes de voix et racistes de fait

Un déluge de propos racistes a déferlé sur les réseaux sociaux après le naufrage d’un bateau de migrants à la Panne le 21 janvier. Sophie Wilmès et toute une clique de politiciens bien-pensants se sont empressés de condamner ce déferlement de haine.

Cependant, ce sont bien eux qui font emprisonner les migrants et qui les parquent dans des centres de détention comme si ceux qui fuyaient la misère et la guerre étaient des criminels. Ce sont eux qui les brutalisent et qui, par leur politique, focalise la haine de la population sur les plus faibles.

Ce sont bien eux les responsables à la tête de cette société barbare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.