…qui joue au philanthrope

C’est en faisant suer sang et eau à ses salariés et en les exposant à des risques mortels qu’Amazon a pu honorer la hausse du nombre de commandes et remplir les coffres de ses actionnaires. Jeff Bezos, l’actionnaire principal et PDG de l’entreprise, a vu sa fortune personnelle passer de 114 à 138 milliards de dollars de janvier à avril 2020 ! Lui, comme d’autres capitalistes en son genre, véritables profiteurs de guerre bâtissant leurs fortunes grâce aux sacrifices imposés à leurs employés, ont tenté dernièrement de faire oublier leurs méthodes abjectes. Pour se refaire une réputation, ils ont distribué quelques millions – des miettes pour ces milliardaires – à la recherche scientifique afin de stopper une épidémie qu’ils contribuent, en fait, à propager. Ces bienfaiteurs à bon marché ne trompent personne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.