Des quotas et pas de bla bla !

L’épidémie n’est toujours pas terminée. Et il est toujours possible qu’il y ait un rebond. En tout cas, les transports en commun pourraient y jouer un rôle. Il n’est pas normal que, sous prétexte que chacun porte un masque, les usagers puissent être collés comme des sardines. Il faut empêcher que nos bus, trams et métro redeviennent des vecteurs du coronavirus. 

Les quotas doivent être rétablis ! Tout ce qui intéresse la direction, c’est le chiffre, pas la santé publique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.