Employeurs super… contaminateurs

Du mois de mars au mois d’août, sur environ 17 000 entreprises contrôlées, plus de 8 000 ne respectaient pas les règles sanitaires. Et ce chiffre sous-estime certainement la réalité, puisque de nombreux contrôles ont été effectués… par téléphone ! Les patrons qui se sont fait gronder n’ont en général reçu qu’un simple avertissement. Cette clémence et cette nonchalance contrastent avec le zèle qu’a déployé l’État et sa police pour fliquer les travailleurs et les jeunes, et les amendes qu’ils ont distribuées à tour de bras. Il est vrai qu’à les entendre, on attrape le virus partout… sauf au travail ! Mais, comme certains asymptomatiques, les employeurs se révèlent être des super contaminateurs et les travailleurs ne pourront compter que sur leurs propres luttes pour se faire respecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.