Notre santé n’est pas à vendre

Après un an de pandémie Covid, les chiffres de contamination sont à nouveau en augmentation. La hausse est particulièrement sensible sur les lieux de travail, qui constituent 40% des foyers. Bien que le télétravail soit obligatoire partout où c’est possible, l’intensité du trafic automobile prouve qu’il est manifestement de moins en moins appliqué. Plus préoccupant encore, près de 20% des entreprises contrôlées par l’inspection du travail ne respectent toujours pas les règles sanitaires les plus basiques comme la distanciation physique. Il est plus que temps de dénoncer ces patrons rapaces qui sacrifient la santé de leurs travailleurs pour plus de profits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.