Ces bus, c’est du brol

Les nouveaux bus Iveco et Volvo ont de nombreux défauts. Il y a de la rouille, des infiltrations d’eau, des problèmes avec les sièges conducteurs… Et c’est du neuf, faut pas demander quand ça va s’user ! La direction achète du matériel de mauvaise qualité pour faire des économies et le fait réparer sous garantie. Les techniciens Iveco et Volvo sont des habitués des dépôts. Finalement, la direction se fout pas mal des travailleurs et des usagers ; son rôle est de réduire les dépenses au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.