Les facteurs font passer le message

À Huizingen, les 82 facteurs du centre de tri ont débrayé spontanément pendant plusieurs jours car leurs conditions de travail ne cessent de se dégrader. Ils enchaînent chaque jour les heures supplémentaires non payées et se brisent le dos à porter des colis toujours plus nombreux. Face à l’ampleur de la mobilisation, la direction a proposé d’engager quelques intérims, mais les travailleurs ont retourné l’offre à l’envoyeur : ils savent que seules de vraies embauches permettront d’alléger le travail. C’est toute la politique de la direction qu’il faut revoir ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.