Pension minimum… minimum !

De Croo a vidé de son contenu la promesse d’une pension minimum à 1500 euros : seuls ceux qui auront travaillé au moins 20 ans y auront droit. Chômeurs, femmes au foyer et malades de longue durée resteront avec leur pension de misère ! Et tout ça pour « inciter les gens à travailler », dit-il. Quels propos de bourgeois méprisant et malhonnête, car le boulot, c’est le patronat qui le contrôle ! ! Le PS, lui, se contente de discuter de détails : il propose 15 ans au lieu de 20. Rien d’étonnant pour un parti qui a organisé la chasse aux chômeurs en son temps. 

La vérité, c’est qu’ils refusent tous de faire payer le patronat pour augmenter les pensions.  Ce qu’il nous faut, c’est une vraie pension pour tous. Pour l’avoir, on ne peut compter que sur nous-mêmes. Nous devrons nous battre pour puiser directement l’argent où il se trouve : dans la poche des plus riches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.