Shell ou Petrobras, le capital amasse

Le groupe pétrolier britannique Shell vient d’annoncer un bénéfice net de 7,1 milliards d’euros pour le premier trimestre de cette année, soit une hausse de 26%. Le géant pétrolier brésilien Petrobras fait encore plus fort. Il a multiplié son bénéfice net par 38 sur la même période pour atteindre les 8,4 milliards d’euros, et annonce déjà de nouvelles augmentations de prix. Pendant que les classes populaires peinent à payer leurs factures d’énergie, les multinationales se gavent toujours plus au seul profit d’une petite poignée d’actionnaires.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.