Israël : la guerre au service de la colonisation et vice versa

Il y a plus de 7000 Palestiniens détenus dans les prisons de l’État hébreu, dont 600 ont été arrêté en août, la plupart à l’occasion d’actions de soutien aux Gazaouis, qui sortent de 50 jours d’une offensive meurtrière de l’armée israélienne. Par ailleurs, Israël a annexé 400 hectares autour du bloc de colonies de Gush Etzion, près de Bethléem, ouvrant la voie à une extension des colonies. Cette mesure a été prise en réaction au meurtre de 3 jeunes israéliens dans ce secteur en juin. Ces crimes ont servi de prétexte parmi d’autres pour déclencher la récente guerre dans la bande de Gaza. Ainsi la boucle est bouclée, la sécurité des colonies est utilisée pour justifier la guerre et la guerre permet l’extension des colonies qui provoque la légitime révolte palestinienne. Tel est l’engrenage sioniste pour réaliser le « Grand » Israël. Les travailleurs palestiniens et israeliens ont intérêt et sont capables par leur mobilisation de mettre fin à cette spirale de haine et de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.