Un VRP de luxe

Le « couple royal » a fait une tournée en Chine, mais pas seulement pour visiter la grande muraille : il em-menait dans ses valises, Reynders, Magnette, De Crem et autres politiciens de premier plan, ainsi que 250 patrons belges. On a ainsi pu les voir servir de la bière aux plus hauts représentants d’un régime dicta-torial, qui perpétue la torture et la peine de mort, sans compter la répression de toute forme d’opposition syndicale, ce qui permet aux entreprise étrangères d’y trouver une main d’œuvre à bon marché, tarif garanti par la police ! Mais mots politiciens, ardents défen-seurs des droits de l’homme quand il s’agit de faire la leçon aux petits dictateurs du Burundi ou du Zaïre, n’hésitent pas à serrer des mains sales si cela peut remplir le portefeuille du patronat belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.