Et un coup contre les travailleurs du public !

Kris Peeters, ministre CD&V de l’emploi, voudrait permettre l’emploi d’intérimaires dans la fonction publique. Il y a déjà, de la SNCB à la poste en passant par les différents services publics fédéraux ou régionaux, une majorité de travailleurs contractuels. Le statut de fonctionnaire est une espèce en voie de disparition ! Alors, en dévoué serviteur du patronat, Peeters veut aller un pas plus loin. Mais voilà, la direction de la FGTB, encore une fois, ne semble pas disposée à organiser la mobilisation. Ses seules critiques portent sur le caractère superflu d’une telle mesure. En réalité, il est déjà possible pour l’État d’engager des intérimaires. Autre critique de la FGTB, les missions délicates qui ne peuvent être confiées à des travailleurs non soumis à la même déontologie ! Bref, ce ne sont pas les intérêts de travailleurs qui posent problème à la direction de la FGTB !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.