Une résistance légitime

Le groupe Magotteaux avait annoncé fin juin le licenciement collectif de 14 travailleurs sur 22. Les travailleurs de Megacéram et Céramac ont bloqué le site de leur entreprise à La Louvière fin août pour obtenir des indemnités de licenciement plus importantes et exiger le respect de la procédure Renault. Les travailleurs veulent connaître les avantages fiscaux dont a bénéficié la société en Belgique et à l’étranger. Ils ont bien raison de se mobiliser pour exercer une pression sur le patron, c’est le seul moyen d’obtenir des concessions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.