Grève à NLMK

Les travailleurs de la sidérurgie de l’usine NMLK à La Louvière ont fait grève mardi 25 octobre pour protester contre une hausse de production. Les horaires s’allongent, les salaires ne suivent pas et la sécurité n’est plus assurée vu le sous-effectif. Les travailleurs de la sous-traitance sont particulièrement touchés. Le patron, lui, se préoccupe de communication en organisant des visites guidées de l’usine. Il parle de « situation meilleure » mais prétende que l’entreprise n’est « pas encore sortie du rouge », histoire de justifier les sacrifices des salariés. Les travailleurs ont bien raison de mettre la pression pour exiger des embauches et des augmentations salariales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.