Les chiffres ne font pas l’emploi

Michel et ses ministres se vantent d’avoir pris des mesures qui relancent l’emploi. Pour ce qui est de gagner moins et de travailler plus longtemps, c’est évident. Mais pour l’emploi, ça reste à prouver. les derniers chiffres montrent que l’emploi a plus augmenté en 2010 pendant les 500 jours sans gouvernement que sous le gouvernement actuel.
Face aux licenciements massifs à ING, Caterpillar ou AXA, les mesurettes de Michel sont une triste plaisanterie. C’est interdire les licenciements qu’il faudrait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.