Politiciens ou patrons… même combat

Bruxelles-Propreté a été condamnée par un tribunal pour avoir laissé un chef harceler son équipe sans réagir, malgré les dénonciations. Ce fou furieux déféquait hors des toilettes et obligeait ses bêtes noires à nettoyer. La situation a été dénoncée, sans que la direction ne réagisse. Des travailleurs ont démissionné. L’un d’entre eux qui après avoir témoigné s’est retrouvé harcelé à son tour, s’est suicidé.
Le pire c’est que lors de sa condamnation, l’entreprise a fait appel. Et comme c’est une entreprise publique, c’est l’argent de nos impôts qui va servir à payer les avocats qui la défendent. La ministre en charge, Laanan est PS, un parti qui se prétend du côté des travailleurs… mais quand ils sont au pouvoir, ils affichent le même mépris pour les travailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.