Non au service minimum pour le rail !

La FGTB et la CSC ont annoncé leur intention d’aller en justice contre le service minimum qui sera imposé d’ici peu aux cheminots. Cette exigence de service « garanti » selon les mots du ministre, par laquelle les travailleurs devront déclarer 3 jours à l’avance au patron leur intention de se mettre en grève, est un recul inacceptable. Mais il est illusoire de penser que c’est par la voie judiciaire qu’on pourra s’y attaquer. La seule façon efficace de lutter pour le droit de grève, c’est la grève !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.