Pas touche au salaire garanti !

La Stib essaie de faire des économies sur le dos des travailleurs malades. Les salariés bénéficient actuellement d’une garantie de salaire plein pendant les 6 premiers mois, puis de 75% du salaire pendant encore 6 mois. C’est déjà un recul car dans le passé la direction devait payer le salaire pendant 2 ans. Le nouveau plan prévoit de réduire à 3 mois la garantie de salaire plein. En plus, cela ne s’appliquerait que pour une seule période de 12 mois sur l’ensemble de la carrière !
Il n’est pas question d’accepter de négocier les acquis sociaux que nos anciens ont obtenu par la lutte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.