Les APE, c’est l’emploi des services à la collectivité

Le 18 mars, près de 10 000 personnes ont manifesté à Namur contre le projet de réforme des points APE (Aide à la Promotion de l’Emploi) et contre les attaques du gouvernement contre les services publics et le secteur non-marchand. Dans ce secteur déjà sous-financé de façon chronique, les travailleurs dénoncent de nouvelles restrictions budgétaires. La réforme des APE est censée apporter plus de transparence, mais en réalité, va réduire l’emploi. Finalement, le vote de la réforme a été reporté car le gouvernement wallon avait perdu sa majorité, mais les attaques contre le non-marchand continueront, quel que soit le résultat des élections de mai, et les travailleurs ont tout intérêt à poursuivre leur mobilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.