Le renchérissement du coût de la santé

Selon une étude de Solidaris, c’est près de 300 millions de suppléments d’honoraires que les patients paient chaque année chez le médecin, le dentiste et le kiné. Ces chiffres sont essentiellement dus aux mesures d’austérité du gouvernement qui diminuent la part allouée au remboursement des soins de santé. Par ailleurs, la pénurie de médecins provoquée par le numerus clausus aggrave le problème, ainsi que le manque de contrôle sur le coût des prestations.
C’est finalement à la population de payer des prix toujours plus importants pour les soins.
Et ce sont évidemment les plus pauvres qui sont le plus vite touchés, ce qui pousse nombre d’entre eux à ne plus se rendre chez le médecin.
Il n’est pas normal qu’une société riche ne permette pas à la population de se soigner correctement. Il n’y a qu’une façon de résoudre ce problème : instaurer la gratuité totale des soins de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.