Le gouvernement est responsable

Jusqu’à mi-mai, des dizaines de migrants vivaient entassés dans une misère sans nom dans la Gare du Nord. Des bagarres ont eu lieu, ce qui n’a rien d’étonnant quand on vit dans des conditions aussi catastrophiques depuis si longtemps. Des chauffeurs de la Stib se sont inquiétés et cette fois-ci la Stib a suivi de Lijn et a déplacé les arrêts des bus vers l’extérieur de la gare, histoire de ne pas avoir l’air de ne rien faire.
Bien sûr, il est hors de question que les chauffeurs soient mis en danger. Cependant, ostraciser les migrants en déplaçant les arrêts les désigne eux comme responsables de la situation mais ne la règle en rien. La solution, c’est de leur permettre de vivre dans un lieu et des conditions décents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.