Une loi “Ferme ta gueule !”

Fin juin, Reynders a déposé le projet d’une loi destinée à punir les lanceurs d’alerte. Ainsi, ceux qui divulguent des informations qui prouvent les malversations, tricheries et petites et grosses combines des classes dirigeantes, qui mettent à nu la pourriture de cette société, risqueraient d’être poursuivis par la justice, d’être condamnés à de la prison et à des amendes allant jusqu’à 5 000 euros.
Reynders s’est toujours distingué par son empressement à servir les grands bourgeois. Dans le contexte de tous les grands scandales financiers des dernières années (LuxLeaks, SwissLeaks, Panama Papers, Football Leaks, etc.), il veut contribuer à maintenir l’opacité de leurs magouilles en décourageant ceux qui tentent de les dénoncer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.