L’État de droit des magouilleurs…

Reynders, le ministre de tous les gouvernements depuis des années, finit sa carrière en Belgique et s’est trouvé une planque à l’Europe. Or, un agent de la Sûreté a révélé toutes les magouilles auxquelles il a été mêlé pendant ces années : fraudes lors du déménagement de la Police Fédérale, vente d’œuvres d’art à des prix surcotés, pots-de-vin pour la construction de l’ambassade belge à Kinshasa, corruption par des marchands d’armes. La liste est longue.
Surprise ? Après deux semaines d’enquête seulement, la Justice a décidé prestement de refermer le dossier. Il faut dire que Reynders entre bientôt en fonction comme commissaire européen… en charge de la Justice !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *