Difficile d’avaler la pilule !

De 2013 à 2017, le gouvernement a versé près de 2,77 milliards d’euros d’avantages fiscaux et subsides aux compagnies pharmaceutiques. C’est en Belgique qu’on atteint de tels sommets de financement. Le prétexte officiel est de pousser au développement de la recherche sur de nouveaux médicaments mais la raison réelle, c’est surtout d’arroser d’argent public les actionnaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.