Dépénalisation de l’avortement

L’interruption volontaire de grossesse est aujourd’hui toujours susceptible d’être sanctionnée. Un projet d’amendement la supprimant du code pénal a été récemment déposée à la chambre. Évidemment, il y a eu levée de boucliers de tous les partis réactionnaires (NVA, Vlaams Belang, CD&V, CDH, etc.) qui veulent encore pouvoir obliger les femmes à subir un destin dont elles ne veulent pas.
Les femmes ont le droit de décider si elles veulent d’un enfant ou pas, de choisir leur projet de vie. Que des politiciens, essentiellement masculins, décident de leur avenir est intolérable. Il faut dépénaliser complètement l’avortement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.